Distingo, la campagne qui rapporte plus que prévu !

Si tout le monde a entendu parler de Distingo, « le livret qui rapporte plus que son taux » de PSA Banque, c’est parce qu’il a été poussé par une stratégie marketing et communication intégrée performante.

Un déficit de légitimité

En 2013, le groupe automobile PSA s’apprête à lancer PSA Banque, une nouvelle activité de banque en ligne proposant des produits d’épargne pour financer des crédits automobiles pour les clients des marques Peugeot, Citroën et DS ainsi que des prêts accordés aux concessionnaires de ces marques. 

Un défi de taille résumé par le président du groupe PSA : comment convaincre des épargnants doués de raison et de bon sens, de confier leurs économies à une nouvelle banque inconnue et portant le nom d’un industriel en difficulté ? 

Se positionner dans l'économie réelle.

Après un premier travail d’analyse du marché, de segmentation et de compréhension des comportements de la cible, il apparaît que la situation économique du groupe n’est pas un frein pour les épargnants qui la jugent sans incidence sur la sécurité de leur placement. Mieux, les études révèlent des insights déterminants pour construire une proposition unique qui repose sur un double bénéfice, rationnel et émotionnel : Placer son argent chez PSA Banque, c’est la garantie d’un placement performant.
La performance du rendement étant le critère premier de considération, l’offre est positionnée parmi les trois mieux-disant du marché sous la forme d’un taux boosté à 3 mois.
Encore mieux… dans le contexte de crise et de défiance à l’égard de la finance, placer son argent chez PSA Banque, devient aussi un acte économique responsable pour un nombre significatif d’épargnants rassurés de voir leur placement bénéficier à la collectivité, à l’économie réelle ! Une aubaine pour l’industriel qui hérite ainsi d’un supplément de valeur émotionnelle source de différence et de préférence de marque.

Calque 28

De ces éléments l’agence définit un positionnement résumé par une idée de marque – PSA Banque, banque de l’économie réelle – et en une idée de communication : Distingo, le livret qui rapporte plus que son taux.

Autour de cette proposition PSA Banque va déployer son offre en s’appuyant sur une stratégie en trois axes : ne pouvant compter ni sur un réseau de distribution physique, ni sur une force de vente, la marque met en place un dispositif drive to web à partir des différents points de contacts Paid, Owned et Earned pour rediriger les clients vers le site PSA banque.

 

Parallèlement, pour faire connaitre rapidement l’offre, rassurer sur la solidité de la marque, favoriser le référencement dans les moteurs de recherche et générer du trafic naturel vers le point de vente, l’agence met en place une campagne de notoriété en RP et en publicité presse et TV. 

Enfin, pour optimiser la transformation, un dispositif de génération de leads est construit de sorte à capter le trafic le plus qualifié au meilleur coût. Il repose sur un traitement multi-supports des leads et des scénarios adaptés en fonction des parcours des prospects. Les messages sont testés et optimisés pour gagner en affinité avec les motivations des épargnants. L’ensemble est piloté en temps réel via un dashboard qui permet d’optimiser en permanence la stratégie des moyens.

Groupe 42
img copie 2

Des objectifs doublés

En moins d’un an, un milliard d’euros a été investi dans l’économie réelle par plus de 25 000 clients. Soit un résultat au double des objectifs de collecte fixés, et très probablement la meilleure performance du marché sur la catégorie des livrets d’épargne.

Depuis son lancement, le livret affiche toujours une performance supérieure aux attentes.

What's Prev Project AMV AMV Previous
What's Next Project Caudalie #auRevoirlesTaches Next
0
0
0