#AuRevoirLesTaches

Comment faire d’un succès un succès encore plus éclatant ?

La marque Caudalie souhaitait redynamiser les ventes de sa gamme Vinoperfect (notamment le Sérum Eclat), leader sur le segment des soins cutanés anti taches en pharmacies. Elle a pris le risque d’une approche décalée qui s’est révélée très efficace.

Groupe 33

Un produit difficile à raconter sur un marché bataillé.

C’est l’histoire d’une marque née dans la propriété familiale au cœur des vignes du Bordelais. L’histoire de Mathilde Thomas et de son mari Bertrand qui ont découvert il y a un peu plus de 20 ans que la vigne recelait des pouvoirs cosmétiques fabuleux qui ne demandaient qu’être cultivés. L’histoire d’un succès devenu international puisque qu’après la France et l’Europe, la marque Caudalie a réussi son implantation sur le marché nord américain des cosmétiques et est en train de conquérir l’Asie.
C’est surtout l’histoire de la gamme Vinoperfect de Caudalie qui, grâce à l’efficacité de son ingrédient star i.e. la Viniférine de vigne, a conquis les femmes du monde entier. L’histoire aussi d’une difficulté surmontée. Car même si l’efficacité anti taches de la Vinérifine est selon les tests cliniques 62 fois plus importante que celle du principal ingrédient concurrent à savoir la vitamine C, il est très difficile de résumer celle-ci de façon tangible, frappante et motivante. Notamment parce que le phénomène des taches cutanées prend des formes qui peuvent être très différentes d’une femme à l’autre.

Groupe 34
Groupe 36

Une campagne qui cible la vraie concurrence de Vinoperfect.

Fidèle à sa démarche de remettre au cœur de ses méthodes la notion de « Consumer Intelligence », l’agence a commencé par explorer le profil et les motivations de ces femmes qui veulent lutter contre les taches cutanées. Elle n’a pas seulement trouvé que pour la majorité des femmes c’est un problème plus important que les rides et que les femmes sont vraiment prêtes à tout pour se débarrasser des taches. Elle a surtout découvert, comme le prouvent les chiffres impressionnants des requêtes Google, que c’est d’abord et surtout sur la Toile qu’elles cherchent des solutions. Ce qui explique que la Toile regorge de remèdes de grand-mère en tous genres que les femmes s’échangent sans arrêt.

C’est ainsi qu’est née l’idée d’une campagne 100% web avec des vidéos tournant en dérision ces remèdes artisanaux. Comme la bave d’escargot, les oignons ou encore (notamment en Asie) la poudre de perle ! Parce que ces remèdes loufoques, c’est ça en fait la vraie concurrence de Vinoperfect de Caudalie ! Chaque vidéo renvoyait sur une « landing page » avec des infos précises et détaillées sur l’efficacité de Vinoperfect. 

Une nouvelle recette publicitaire qui a fait ses preuves !

Quand on regarde le nombre de vidéos vues pendant les 6 semaines de la campagne, on arrive au chiffre impressionnant de 4,8 millions de vidéos vues. Et ce malgré un budget média de soutien modeste qui laissait augurer des chiffres beaucoup plus faibles.

Quand on regarde les réactions des bloggeuses et vloggeuses beauté, on voit vite que l’accueil de la campagne et l’engagement qu’elle a suscités ont été plus qu’excellents.

Quand on regarde les chiffres de visites sur le site web de Caudalie générées par la campagne, on arrive au chiffre de 500 000. Et on s’aperçoit que le site de Caudalie a battu son record absolu de fréquentation à l’occasion de cette campagne.

Et quand on demande à Caudalie de qualifier l’efficacité de la campagne sur les ventes, on reçoit en réponse un seul mot (mais éloquent) : « EXCEPTIONNELLE ».

What's Prev Project PSA Banque PSA Banque Previous
What's Next Project Botanic Passons-nous des pesticides Next
0
0
0